Imprimer

Situation du village de Isturitz

Isturitz est un charmant petit village de Basse-Navarre, au cœur du Pays Basque, à une demi-heure de Bayonne. Il s’est développé sur les premières pentes des collines dominant la fertile vallée de la rivière Arbéroue.

L’activité du village est essentiellement agricole : élevage bovin et ovin , cultures fourragères et céréalières.

Notre village est internationalement reconnu pour être un des hauts lieux de l’histoire de l’Humanité, comme en témoignent ses célèbres grottes ornées, preuve que depuis toujours, il y fait bon vivre…

Isturitz

Isturitz

Isturitz

Les élus de Isturitz

 Nom prénom  Fonction
  DONAPETRY Jean-Michel  M
  CASEMAJOR Marie-Pierre  A1
  DACHARY Jean-Pierre  A2
  AUFFRET Christophe  A3
  BIDART Patrick  C
  MIRANDE Daniel  C
  DUVAL Stéphanie  C
  MALÉ-DIT-CAZOT Karine  C
  BOUDON Nathalie  C
  LEGARTO Virginie  C
  HARAMBOURE Jean-Pierre  C

Un peu d'histoire

Histoire du village

Le village d'Isturitz est un exemple remarquable de continuité dans l'habitat...
Ses grottes préhistoriques ornées ont connu une occupation humaine de – 80 000 à – 10 000 ans. On y a également trouvé des vestiges plus récents datant de l'Age du Bronze.
Non loin des grottes, on peut admirer sur la colline d'Abarratia les traces parfaitement visibles d'un site protohistorique, une triple enceinte à gradins de terre, respectivement de 860, 670 et 430 mètres de longueur.
La présence du château de Rocafort est attestée dès 1 249, et la plupart des maisons suivantes citées au Moyen-Age existent toujours.

 

Etymologie

 

L'orthographe change selon les époques : en 1 300, on écrit Isturitz, en 1 309, Izturiz, en 1 413, Izturitz...
L'interprétation du nom est également variable, passant de « lieu de la côte du rocher (aitz-uritz) » à « lieu de ciseaux (aiztur- itz)
L'une comme l'autre conviennent très bien pour désigner la colline de Gaztelu, avec son versant abrupt donnant sur le village, et gisement très important d'outils préhistoriques.

 

 

Le blason d'Isturitz

 

 

Le blason de notre commune « de gueules à une tour donjonnée d'or sommée d'une chauve-souris d'argent » a été choisi en 2 002 parmi quelques-uns, cités dans l' « Encyclopédie du Pays Basque » et le « Dictionnaire onomastique et héraldique », et dont on n'a pu déterminer l'origine. Impossible donc de le dater ou d'indiquer à quelle maison d'Isturitz il appartenait .Le blason le plus ancien du village « d'argent au lion de gueules couronné d'azur » est celui de la maison noble « Satharitz », citée en 1 249 et...toujours debout !
Le blason originel, à la demande du Conseil Municipal qui le trouvait quelque peu fantaisiste, et pour que l'aspect de la tour s'approchât de celui actuel du château de Rocafort, qu'il représente peut-être, a été modifié légèrement par Véronique Garay, mais a conservé la chauve-souris, thème très rarement abordé en héraldique.

BlasonancienBlasonnew

 

              Ancien blason                                                Blason actuel

 

Chapelle Sainte-Eulalie

 

La chapelle Sainte-Eulalie n'existe plus ; voilà quelques années, ses derniers vestiges ont été rasés mais son souvenir est resté très vif dans la mémoire des personnes du village qui l'ont connue et qui tous regrettent sa disparition.
C'est en recoupant les témoignages de plusieurs d'entre-elles que nous avons essayé de retrouver l'aspect que devait avoir encore la chapelle il y a une cinquantaine d'années.

 

Son origine est mystérieuse. Une version raconte la guérison miraculeuse d'une vache à cet endroit dans les années 1 800, mais peut-être faut-il y voir une origine beaucoup plus lointaine . Voici ce qu'en dit l'historien Pierre Miquel : « L'arbre, le gui, les sources, les bois, les montagnes, il est vraisemblable que bon nombre de lieux ruraux, aujourd'hui marqués d'une croix dans les campagnes, sont des lieux de culte qui remontent au passé gaulois. Ces lieux, privilégiés, ont une qualité définie, qu'il s'agisse de l'eau, de la terre ou de l'ombre. Ils ont exprimé les dieux depuis plus de deux mille ans. »

 

L'église

 

Les archives du royaume de Navarre signalent l'existence de l'église en 1291 !
Dans le cimetière traditionnel qui l'entoure, on pouvait voir la plus ancienne stèle discoïdale trouvée en Pays Basque nord : 1 501
L'église est dédiée à Sainte Eulalie comme la chapelle du même nom.
L'encadrement de pierre de la porte, les galeries ainsi que les retables classés monuments historiques, datent du 17° siècle. Les peintures et les décors qui dataient, eux, du début du 20° siècle, étaient en très mauvais état et ont été splendidement restaurés de septembre 2000 à juin 2002 par Marie-Luce Garat, de Saint-Martin d'Arberoue.